Le codeveloppement et l’analyse de pratique sont des modalités d’intervention favorisant la création d’une culture d’entreprise apprenante soucieuse de renforcer les liens entre salariés et leur autonomie.

CODEVELOPPEMENT

Définition  :
« Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants…»

Bénéfices :
Généralement, les participants à un groupe de codéveloppement professionnel poursuivent certains des objectifs suivants :

  • apprendre à être plus efficace dans sa pratique ;
  • s’obliger à prendre systématiquement un temps de réflexion sur sa pratique professionnelle ;
  • avoir un groupe d’appartenance professionnelle où règnent confiance et solidarité ;
  • consolider son identité professionnelle en comparant sa pratique professionnelle à celles des autres ;
  • apprendre à aider et à être aidé comme client et comme consultant ;
  • apprendre à travailler en groupe ;
  • renforcer son appétit naturel pour apprendre et le plaisir qui l’accompagne.

Les quatre piliers de cette approche sont :

  • La méthode des cas. Ici, les cas vécus par les participants eux-mêmes; le transfert des apprentissages est donc immédiat.
  • Le petit groupe de 4 à 8 praticiens constitue un « instrument » éprouvé d’apprentissage qui favorise le partage des divers savoirs acquis par chacun.
  • Les participants se forment et, en même temps, travaillent sur leurs dossiers. Donc, le transfert des apprentissages se fait directement dans les dossiers traités.
  • La personne ressource guide le groupe et contribue à la formation de chacun par des apports théoriques appropriés.

Une approche branchée sur les vraies réalités.
Quelques-uns des points forts de l’approche :

  • c’est une des rares approches à être branchée directement sur la pratique professionnelle et sur les « noeuds » de cette pratique ;
  • par contraste avec une approche normative qui n’offre qu’un seul modèle, celle-ci permet au client, à travers la variété de contributions des membres du groupe, de multiplier les perspectives pour penser et agir sur sa réalité;
  • la régularité des rencontres et la perspective d’apprentissage qui y est pratiquée renforcent la volonté de chaque membre à réfléchir sur-dans-par l’action; à cause de cela, l’approche invite chacun à faire de sa pratique professionnelle une oeuvre qui, au jour le jour, se consolide, mature, intègre divers savoirs (faire, être, ressentir, vivre, vouloir, imaginer…) et diverses composantes (technique, politique, éthique, esthétique…) pour arriver à exprimer de mieux en mieux la personnalité (le style) de ce professionnel.

Dans ce sens, l’approche du groupe de codéveloppement et d’apprentissage-action est de l’ordre du travail artisanal : patient, régulier, peu spectaculaire, où les apprentissages se réalisent à petits pas. Il est vrai qu’elle a des exigences spécifiques qui, malgré son caractère « facile d’accès », supposent, de la part des membres, une forte motivation à améliorer leur pratique en prenant le risque d’en partager des aspects avec des collègues. En effet, elle se range parmi les formations qui demandent une implication authentique de la personne; les études (Conger, 1992) prouvent que ce sont ces formations ont le plus d’impact et qui changent le plus la pratique des participants.

ANALYSE DE LA PRATIQUE

Définition :

L’objectif des groupes d’analyse de pratique est de développer une culture et des pratiques communes au sein d’un métier. Les participants disposent d’un lieu ressource individuel et collectif pour s’ouvrir en confiance sur des expériences et interrogations avec des collègues d’autres secteurs. Les méthodes proposées par un coach professionnel permettent un développement personnel à vocation professionnel et une convergence entre intérêt personnel et organisationnel : l’intelligence collective.

Vocation du groupe

Le groupe d’analyse de pratique est centré sur le développement professionnel en matière de management. Le processus pédagogique est construit pour répondre aux enjeux suivants :

  • Renforcer l’identité professionnelle et managériale des participants
  • Conforter appréhension et connaissance des principes du management transversal et de sa pratique
  • Créer une communauté de soutien qui dépasse la seule démarche de professionnalisation

Les questions auxquelles cela répond :
« Comment font les autres ? Je n’ose pas trop demander, je suis censé savoir. Il y a bien quelqu’un qui a eu cette question, comment a-t-il fait ? N’y a-t-il pas d’autres façons de faire ? J’aimerais bien faire partager mes expériences aux nouveaux dans le métier…. »

Enjeux et objectifs

Pour les bénéficiaires :

  • Sortir de l’isolement face aux questions d’applications managériales
  • Accélérer la montée en compétences, en s’appuyant sur les expériences des collègues managers
  • Une espace de réflexion et co construction collectif
  • Prendre de la hauteur personnellement et collectivement vis-à-vis de ses pratiques managériales

Pour l’entreprise :

  • Développer l’autonomie, le travail en coopération et la solidarité entre managers
  • Identification et mise en œuvre de meilleures pratiques managériales
  • Accélérer le déploiement de pratiques communes au sein du groupe en France

Descriptif

  • A partir de situations rencontrées dans l’exercice de leur métier, les participants du groupe d’échange confrontent leurs expériences, réagissent, identifient les meilleurs pratiques
  • Le coach apporte les processus d’animation adaptés et les transmet au groupe dans un sens de développement de l’autonomie des managers.

Population cible

  • Les groupes d’échange sont composés de personnes ayant des points communs permettant l’échange : points communs de métiers – exemple : managers, HR, chefs de projets…-
Mise en place de la démarche