L’ambivalence de l’humain

25 Fév 2019

Article écrit par Flavienne Sapaly
Mob : 06.82.56.38.99
Mail : flavienne.sapaly@humanart.fr

Coach Accréditée EIA Praticien senior et ESIA superviseur

Organisme de Formation Humanart certifié Qualiopi

Le discours ambiant prône de mettre l’humain au centre des entreprises ? mais de quel humain parle-t-on ?
Il est le pire et le meilleur.
Le centre est il vraiment sa place ou celle qu’il veut s’arroger ?
L’humain revendiquant le centre de l’attention est parfois pire que l’ombre qu’il combat.
Une étude récente publiée dans un article du monde le 2 février 2018 montre que plus de 30% des personnes interrogées sont d’accord pour partager des valeurs humanistes.
Mais quand on les interroge pour savoir combien ils pensent être à partager ces valeurs, alors ils répondent qu’ils sont 2%.
Il y a donc un écart entre le désir d’être et la perception de l’existant.

Fatiguée des formules « bien pensantes » sensées attirer les plus réfractaires comme les plus angéliques, je propose que nous parlions plutôt de « mettre l’humain au cœur de l’entreprise ».
Et je suggère par là même de le formuler comme une question et non comme une solution, de sorte que nous fassions « notre » l’ambivalence humaine.
Comment réconcilier l’humain et l’économique dans toutes leurs ambivalences réciproques ?
A vos commentaires …

Autres articles de la même catégorie

Femmes leaders, je vous aime …

Femmes leaders, je vous aime …

Quand 42 femmes venant de 14 pays et de 3 continents se retrouvent pour développer leur leadership au sein de leur entreprise, de quoi parlent elles ? Une atmosphère dynamique mêlée de douceur et d'émotions pour ces femmes qui veulent s'accomplir professionnellement....

lire plus
Share This