Flavienne-Sapaly
Article écrit par Flavienne Sapaly
Coach Accréditée EIA EMCC
Superviseur Certifié CSA
Facilitateur LHEP
Consultante formateur expert leadership et changement agréé expert ICPF et PSI

Ce cher Nietzche, dans son style provoquant, nous disait : « La vraie force de l’esprit se mesure au degré d’incertitude qu’il est capable de supporter !! »

Coté incertitude, on est servis !

Mais est ce « être faible » que de vaciller avec les inconnus du déconfinement et de ses suites ? 

Le déconfinement illustre à merveille le conflit entre Flaubert et Nietzche, le premier estimant qu’on ne pense bien qu’en étant assis et l’autre en marchant.

De même, deux injonctions peuvent faire conflit pour ce déconfinement : l’une qui dit « il faut avancer et remettre en route l’économie », l’autre qui dit « il faut s’asseoir pour veiller à notre santé et préparer notre avenir » : un défi de concordance entre des enjeux court terme et long terme.

Comment nos dirigeants gèrent-ils ce paradoxe ?