Changer de voie professionnelle :
entre désir et réalité

Article de Flavienne Sapaly, coach et superviseur de coach certifié ESQA

Depuis cette rentrée en particulier, un défilé de personnes viennent interroger leur projet professionnel dans mon cabinet : Ai-je fait le bon choix professionnel ? Quel serait le bon choix ? Aidez moi à déterminer un projet professionnel qui me corresponde. Est ce réaliste par ces temps de crise ?

Derrière ces questions, se cachent des situations très différentes.
Il y a ceux qui sont en grande difficulté et malheureux dans leur organisation qui voient le nouveau choix professionnel comme une respiration, une sortie de l’enfer.
Il y a ceux qui pressentent qu’ils sont appelés à autre chose et ont du mal à discerner l’appel ou à avoir le courage de quitter les attachements à l’ancien.
Il y a ceux, influencés par la société du bien être, qui sont, consciemment ou inconsciemment, sous le dictat « pour être heureux, il faut s’accomplir professionnellement, personnellement, affectivement, sexuellement etc….».

Dans tous les cas, je perçois combien ces questions autour des choix professionnels suscitent des tensions fortes parfois insoutenables, y compris pour des personnes qui ont déjà quitté un premier métier, comme beaucoup de coach.

Comment soulager ces tensions ? Quelles sont les conditions pour vivre ses choix ou ses « non choix » sereinement ?

Autant de questions qui m’invitent à partager ce à quoi je crois à l’appui de la parole de quelques grands sages.

lire la suite…